Aidez-nous ! Soutenez nos projets

Au service des personnes âgées et handicapées...

Résidence Jean XXIII

La résidence Jean XXIII accueille : 90 personnes âgées.

Résidence Jean XXIII

6, rue Albert Schweitzer
94240 L’Hay-les-Roses

Tél : 01 45 47 91 10

Fax : 01 45 47 44 40

Email : Cliquez-ici

Résidence Jean XXIII

La Résidence Jean XXIII accueille 90 personnes âgées autonomes ou non, éventuellement désorientées.
L’établissement est habilité à recevoir des personnes bénéficiaires de l’Aide Sociale pour la totalité de sa capacité et a signé une convention tripartite avec le Conseil Général et l’Etat, l’engageant dans une démarche qualité commune aux deux autres résidences Val-de-Bièvre de l’association.

L’association Monsieur Vincent a engagé un vaste projet de reconstruction/réhabilitation architecturale afin de mieux répondre aux besoins de la population accueillie en termes de confort, de soins mais également de vie sociale. A l’issue de cette opération la capacité d’accueil sera de 130 places dont un accueil d’hébergement temporaire. Une structure architecturale conçue sur un modèle de maisonnées de 12 à 24 places a été privilégiée afin de favoriser un accompagnement de type plus familial et plus personnalisé.

Un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés pouvant accueillir sur indication médicale et à la journée 14 personnes désorientées est également prévu.

Télécharger la documentation de la résidence Télécharger la documentation de l'association

Les projets de la résidence

développement de plateforme de services

La résidence Jean XXIII accueillera 130 personnes âgées. Elle oriente plus particulièrement son projet vers l’accueil de pe...

> lire la suite
Plus de projets

L'actualité de la résidence

A l’occasion de son 20ème anniversaire, l’Association Monsieur Vincent vous présente sa vidéo

Le plan d'accès

La vie de la résidence

Espace privatif
Il comprend une chambre avec salle de douche de plain-pied.
Un mobilier de base est proposé mais chaque résident est incité à personnaliser son cadre de vie par l’apport de quelques petits meubles et bibelots.

Espaces de vie
Chaque étage bénéficiera d’un espace de vie avec kitchenette.
Des salons dédiés à des activités spécifiques seront disponibles à chaque niveau, ainsi qu’un un espace cafétéria et des salles polyvalentes au rez-de-chaussée.
Un espace multi-cultuel sera également ouvert afin que chaque résident qui le souhaite puisse y pratiquer le culte de son choix.
Le vaste parc de la résidence permet aux personnes accueillies de se promener en toute quiétude.

Le service hôtelier
La gouvernante et l’équipe hôtelière veillent au confort de chaque personne accueillie. Le nettoyage des logements et le service de table sont assurés par des agents hôteliers formés. Un service de lingerie assure l’entretien du linge des résidents à l’exception des textiles délicat. Les draps sont fournis et entretenus par la résidence.

Le service de restauration
Attentif aux goûts de chacun, les repas servis sont préparés sur place par un chef et son équipe de cuisine. Lors de commissions sur  la restauration, des menus de saison sont proposés par la diététicienne. Des plats de remplacement sont à la disposition des résidents si le menu du jour ne convenait pas à ses goûts. Le petit-déjeuner est servi dans les logements ou aux salons d’étages selon le souhait du résident.
Une collation est servie l’après-midi dans les étages, au rez-de-chaussée ou en terrasse.
Le déjeuner et le dîner sont servis en salle de restaurant.

L’animation : pour une vie active et agréable
Une équipe d’animateurs propose des activités individuelles et collectives variées, ludiques, festives, culturelles adaptées aux rythmes de chacun. Un minibus permet de favoriser les sorties et excursions. Un à deux séjours vacances peuvent être organisés dans l’année.
Les proches et les familles sont fortement associés à la vie de la résidence.

Le service religieux
Les sœurs de Saint Vincent de Paul sont présentes dans la résidence et participent à la vie sociale et spirituelle. La messe est proposée régulièrement dans la semaine.
La résidence est ouverte à la pratique des autres cultes.

Les services administratifs et généraux
Une équipe administrative assure l’accueil et apporte, si besoin, une aide pour les démarches administratives. Un service de courrier est assuré chaque jour. Les services généraux ont en charge l’entretien de la résidence, son bon fonctionnement et sa sécurité.

Le service soin : des professionnels formés et qualifiés
La prise en charge médico-soignante se fonde sur le respect de la personne accueillie et de ses droits, le libre choix de son praticien, médecin-gériatre de l’établissement ou médecin extérieur, le droit à l’information et l’adhésion à son projet de soins.

L’équipe pluridisciplinaire est composée d’un médecin gériatre, d’un médecin coordonnateur, d’infirmières, d’aides-médico-psychologiques, d’aides-soignantes.
Un personnel spécialisé intervient également pour assurer des soins personnalisés :, psychologue, psychomotricien…
L’ensemble de ces interventions est coordonné par un cadre infirmier
La continuité des soins est assurée chaque nuit par une permanence des soins infirmiers.

Les espaces d’expression
La place des résidents et de l’entourage est essentielle dans la mise en œuvre du projet de vie.
Leur expression est favorisée grâce au Conseil de la Vie Sociale qui se compose de représentants des résidents, des familles, du personnel, de la mairie de l’Haÿ-les-Roses et de l’association. Le Conseil de la Vie Sociale se réunit au moins 3 fois par an.
D’autres commissions destinées à construire avec les résidents, les proches et les professionnels le quotidien de notre maison sont animées une fois par trimestre environ.

*Sous conditions de ressources, le résident peut bénéficier de : (1) l’Aide Sociale et l’Aide Personnalisée au Logement (APL) - (2) l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA) - (3) l’Aide Sociale - Prestations non comprises : coiffeur, pédicure, pharmacie, téléphone, pressing…

Un peu d’histoire …
La propriété actuelle trouve ses origines au XIIème siècle, elle appartenait alors à une abbaye. Aux environs du XIXème siècle, deux dames fortunées l’achètent puis demandent à la Compagnie des Filles de la Charité d’y faire l’école et de visiter les malades du village.
La propriété devient L’établissement Sainte Geneviève reconnu et autorisé par décret impérial du 16 mars 1860, la Compagnie en devient propriétaire en 1864. Au début du vingtième siècle, après de nombreux travaux, ce domaine est dédié à l’accueil des personnes âgées, à la scolarisation des petites filles, à l’accueil des malades grâce à un dispensaire...
Vers 1960, une nappe d’eau est décelée ; des infiltrations provoquent des fissurent dans les bâtiments. Il faut assainir… détruire. La mairie proche a besoin de la moitié de la propriété pour y bâtir une PMI et l’autre partie sera vendu à la société « les Polyanthias » pour y construire la résidence que nous connaissons. Le dispensaire est alors transféré au domaine des Tournelles, propriété des Filles de la Charité et la maison de retraite est construite dans ce même domaine, au fond du parc voisin de la Roseraie. La résidence a été inaugurée le 1er juin 1966 par Sœur Suzanne Guillemin, supérieure générale des Filles de la charité en compagnie de Monseigneur Feltin Archevêque de Paris. Ayant été appelée par le pape Jean XXIII en qualité d’auditrice au Concile Vatican II, elle voulut honorer celui-ci, initiateur d’un renouveau dans l’Eglise, en donnant son nom à la résidence.
L’institution a été gérée jusqu’en 1996 par la Compagnie des Filles de la Charité, date à laquelle l’Association Monsieur Vincent lui a succédé.

En 2004, Jean XXIII, les résidences Saint-Joseph et le Sacré Cœur forment un seul établissement « les résidences du Val-de-Bièvre » suite à un arrêté de fusion pris par le Conseil Général du Val-de-Marne.

En savoir plus